Se protéger ou se projeter ? Telle est la question…

Une question qui se pose à nous, consultants autonomes. Cette alternative trouve habituellement 3 réponses :

• celle du professionnel qui préfère se protéger, c’est-à-dire communiquer majoritairement par écrit, en utilisant le courrier postal et électronique, si pratique !!

• celle du professionnel qui aime se projeter, conscient de sa valeur, référence dans son métier, et qui va choisir la communication orale au téléphone, en entretien, réunion, salons et manifestations divers,

• et il y a ceux, sans doute assez nombreux (on dirait un résultat de test psycho dans un magazine grand public !!), qui empruntent (et non pas empreintent, comme disent certains !!) des deux postures, selon les circonstances, les domaines de spécialité ou les interlocuteurs.

Se protéger, au sens négatif, c’est se cacher derrière son ordinateur, ses écrits ; au sens positif, c’est réfléchir avant de parler, préparer sa matière, organiser sa pensée.

Se projeter, au sens négatif, c’est se montrer en toutes occasions, risquer de lasser, s’auto-glorifier, perdre le sens et le fond ; au sens positif, c’est mettre en avant ses idées, savoir dire « non », donner l’occasion de recevoir du « feedback », affiner sa démarche.

Et vous, comment faites-vous ?

Partager sur (Viadeo, Facebook, Twitter, Netvibes, etc.) :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • Posterous
  • RSS
  • Technorati
  • viadeo FR
  • Wikio FR
Share on Facebook
Post to Google Buzz
Bookmark this on Yahoo Bookmark
Bookmark this on Livedoor Clip
Share on FriendFeed
Share on LinkedIn

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.