Club Affaires 64 : convivialité et retour d’ascenseur

Les clubs affaires issus de hubs Viadeo (qui en compte 693 en France !) ne sont peut-être pas tous comme celui-ci. En tous cas, je connais d’autres réseaux, groupes ou rencontres, et leur durée de vie est parfois assez courte ou leur mode de fonctionnement un peu chaotique ! C’est qu’il est difficile de s’occuper d’un club ! Les personnes sont forcément bénévoles, enthousiastes et parfois avec des profils ou des personnalités incompatibles.

Par contraste, j’apprécie le Club Affaires 64, que je connais depuis un peu plus de deux ans. Basé à Bordeaux, je ne participe pas souvent à leurs soirées mensuelles. Celle de vendredi se tenait dans le pays basque, puisque la programmation se fait généralement le troisième vendredi de chaque mois, en alternance avec le Béarn.
Quelques images de cette soirée, au cours de laquelle une consultante a présenté son activité de « valorisation de l’image personnelle » et a su l’illustrer avec deux « cobayes » qui ont apprécié l’exercice.
Partager sur (Viadeo, Facebook, Twitter, Netvibes, etc.) :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • Posterous
  • RSS
  • Technorati
  • viadeo FR
  • Wikio FR
Share on Facebook
Post to Google Buzz
Bookmark this on Yahoo Bookmark
Bookmark this on Livedoor Clip
Share on FriendFeed
Share on LinkedIn

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
  • Georges Cristini

    Merci aux responsables qui m’ont invité, ce vendredi, à présenter l’action du Cercle Bleu. 
    De ce groupe, je peux confirmer la convivialité, l’ouverture et le partage, trois de leurs quatre idées force, même si, cette soirée, c’était moi qui partageais, avec lui, mon expérience de la communication sur « le positionnement à l’égard du prélèvement d’organes après la mort ».
    Échanges larges (compte tenu du sujet), finesse des questions, contestation constructive: autant d’éléments permettant, à terme, de déboucher sur des prises de position personnelles, ce qui était le but de la réunion. Mais j’ai omis de présenter l’objet raison de ma venue, à savoir le panneau à connotation civique du Cercle Bleu. Il ne m’en a pas été fait grief. Élégance. Erreur qui me servira une autre fois. Georges Cristini.