Les jeunes pousses passent à l’auberge numérique

L’agence Aquitaine des initiatives numériques, appelée AEC (Aquitaine Europe Communication), héberge depuis cette année des jeunes pousses, dans un espace qu’elle appelle “l’auberge numérique”. Un “open space” pouvant accueillir des acteurs du numérique avec un projet en cours d’éclosion. Différent donc des espaces de coworking ou même du mode de travail collaboratif qu’il suppose entre “coworkers”, puisqu’ici ce sont des créateurs avant tout et qu’ils quittent l’auberge numérique lorsque leur bébé est sorti…

Comme on peut le voir dans le reportage vidéo de la chaine locale de télévision (TV7 Bordeaux), les jeunes geeks échangent et partagent leur enthousiasme de créateurs. L’esprit est donc différent de celui de La Cantine ou de La Ruche, les deux espaces les plus connus à Paris. Il reste à inventer d’autres modèles, à les faire vivre et les animer, afin que puissent se retrouver toutes sortes de profils, pas essentiellement des geeks ou des créateurs, mais aussi des nomades de tout poil, des consultants, des salariés venus se poser un moment dans leur “3ème bureau”.

Ce qui fait le fond des choses — ce besoin de coopération dans un lien social et professionnel — est la vocation de plusieurs projets dans quelques grandes villes. Il convient d’éviter les concepts limitants, comme ce “mariage du télé-centre et du bistrot”  ou le risque de générer des solitudes dans un lieu commun. Du pain sur la planche pour les promoteurs, les soutiens et les accompagnateurs du coworking au plein sens du terme.

Partager sur (Viadeo, Facebook, Twitter, Netvibes, etc.) :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • Posterous
  • RSS
  • Technorati
  • viadeo FR
  • Wikio FR
Share on Facebook
Post to Google Buzz
Bookmark this on Yahoo Bookmark
Bookmark this on Livedoor Clip
Share on FriendFeed
Share on LinkedIn

Ce contenu a été publié dans coworking, management, nomadisme, technos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.