Isolement des travailleurs autonomes

Effet Robinson Crusoé, nous dit l’article “Travail à distance, télétravail : éviter l’effet Crusoé et le gaspillage de talents”. Les consultants autonomes connaissent ce que décrit l’auteur, Lilian Mahoukou, soit parce qu’ils le vivent soit parce qu’ils le rencontrent chez leurs clients.

Les outils de communications actuels ne remplacent pas les anciens outils, sauf ceux qui sont en obsolescence (courrier postal, télécopie). Ils les complètent, et supposent de savoir choisir le bon outil pour le bon objectif de communication, de partage, de management, de motivation.

Et de re-découvrir le besoin de contact et de rencontres physiques. Pour autant, on sait depuis longtemps, avant l’arrivée des TIC, que les réunions ne sont pas forcément des échanges véritablement humains, pas plus que les entretiens d’évaluation, trop souvent des monologues inutiles.

Ce qui me rappelle le constat d’Olivier Zara, selon lequel : “Ce qui n’existe pas dans le réel n’existe pas dans le virtuel”.

Partager sur (Viadeo, Facebook, Twitter, Netvibes, etc.) :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • Posterous
  • RSS
  • Technorati
  • viadeo FR
  • Wikio FR
Share on Facebook
Post to Google Buzz
Bookmark this on Yahoo Bookmark
Bookmark this on Livedoor Clip
Share on FriendFeed
Share on LinkedIn

Ce contenu a été publié dans management, nomadisme, réseau, technos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.