Porosité entre le travail et la vie personnelle : les consultants observateurs et acteurs

Le travail empiète de plus en plus sur notre vie privée, nous rappelle Capital.fr dans un article de cette semaine. Mobilité et réseau sociaux : le media internet bascule dans la connexion permanente, nous disait l’an dernier l’enquête de Médiamétrie pour l’année 2010.

Antoine Chotard, responsable veille et prospective chez AEC (Aquitaine Europe Communication, agence des initiatives numériques) faisait, le 5 mars, un large tour d’horizon des quelques grandes tendances et usages qui montent entre 2011 et 2012. Et de noter qu’avec la forte progression des mobiles communicants*, et dans une moindre mesure des tablettes, notre rapport au temps est sacrément optimisé, comme on dit ! En clair, nous avons maintenant la possibilité de nous connecter à peu près partout, par exemple pour accéder à nos courriels, à nos réseaux dits sociaux (Facebook, Twitter…) et pour consulter des sites utiles ou des applications permettant de suivre nos comptes bancaires, réserver des billets, comparer des produits, rechercher un article sur un blog, une définition sur Wikipedia, etc.

Quid de cette optimisation ? Puisque le temps de connexion à Facebook, par exemple a considérablement augmenté, où trouvons-nous le temps de faire autre chose ? Evidemment, les chiffres annoncés ici ou là ne sont que des moyennes, et peut-être guère plus fiables que les chiffres d’audience des chaînes de télé**. En réalité, nous faisons un peu de tout en même temps… et pas grand-chose d’approfondi au final, ainsi que le révèle une autre étude de Médiamétrie : les médias et loisirs numériques s’orchestrent selon les lieux et les moments de vie. Ah qu’en termes galants ces choses-là sont dites !!

Alors, les consultants autonomes dans tout ça ? Comme le dit l’étude, radio et téléphone mobile le matin, télé et tablette le soir !? Quand se détend-on ? N’importe quand, pour aérer nos méninges ? L’écologie du travailleur autonome, en quelque sorte ! Trop souvent, confondant les temps pros/persos, au risque de perdre de vue ses propres objectifs ? Quand travaille-t-on ? Tout le temps… sans arrêt, au risque d’arriver au burn-out ? Ou tout le temps qu’on veut bien… pour équilibrer vie pro/vie sociale/vie perso/vie privée ? Et pour ceux d’entre nous qui font du conseil en liaison directe ou indirecte avec les technos, leur usage, ou les comportements de nos clients, sommes-nous des exemples ? Le cordonnier… comme souvent ! Observateurs et acteurs, nous le sommes assurément.

(*) … ou “smartphones”, pour faire croire que ce sont des appareils dotés d’intelligence ! même s’il est vrai que “smart” veut dire aussi “malin” et que ces iBidules ont en effet plus d’un tour dans leur sac !
 
(**) Les téléspectateurs qui appuient sur le bouton de l’audimat sont-ils attentifs, ou font-ils semblant comme dans des sondages ou enquêtes téléphoniques bébêtes de nos fournisseurs habituels (téléphonie, sites e-commerce, concessionnaire auto, …) ? La connexion Facebook, sur un des onglets du navigateur ou une des applications de notre iBidule multi-tâche, signifie-t-elle du temps réel ?
Partager sur (Viadeo, Facebook, Twitter, Netvibes, etc.) :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • Posterous
  • RSS
  • Technorati
  • viadeo FR
  • Wikio FR
Share on Facebook
Post to Google Buzz
Bookmark this on Yahoo Bookmark
Bookmark this on Livedoor Clip
Share on FriendFeed
Share on LinkedIn

Ce contenu a été publié dans métiers du conseil, nomadisme, réseau, technos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.